Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Avec Trois Centimes

Un blog avec mes astuces concernant le budget et ma façon de le vivre au quotidien

Avoir un animal et faire des économies

Publié le 20 Mars 2015 par Iscambe in bon plan, budget

Lorsque j'ai eu mon chat il y a plus de 4 ans, et mon chien il y a plus de 2 ans, je savais que je m'engageais sur un chemin long qui demandait beaucoup de responsabilités. Adopter ou acheter un animal, c'est se porter volontaire pour assurer son bien-être, protéger sa santé et faire le nécessaire en cas de problèmes. C'est pour ça que peu importe le montant de la facture, chaque fois qu'un de mes animaux a eu besoin d'aller chez le vétérinaire, il y est allé.

Néanmoins, il est important de faire la part des choses et il n'est absolument pas fou d'avoir ces impératifs en tête et de chercher à aller au plus économique.

Ce qui suit n'est pas qu'un guide et surtout, l'expression de mon point de vue.

Comment nourrir son animal sans y laisser un rein ?

Tout d'abord, il faut connaître les besoins de son animal, son régime alimentaire de base. Les furets et les chats sont des carnivores purs. Ce qui signifie que physiologiquement, ils n'ont besoin que de chairs, viandes et produits animaux (os, os charnus et oeufs) dans leur gamelle. Les chiens sont carnivores mais pas exclusivement (herbes, légumes, fruits peuvent s'inviter au menu). Après beaucoup de documentations, il me paraît évident que l'alimentation la plus adéquate pour les animaux doit s'apparenter à ce qu'ils mangeraient dans la nature s'ils étaient à l'état sauvage, c'est-à-dire de la viande, selon la méthode du BARF. Je ne me lancerai pas dans les explications compliquées et précises de ce mode d'alimentation : de multitudes de sites web s'en chargeront mieux que moi.
Cette méthode peut présenter de nombreux inconvénients au point de vue pratique. Pour éviter d'y mettre une fortune, il faut réussir à monter un réseau d'approvisionnement sûr et bon marché : devenir ami avec le boucher du coin pour récupérer les chutes de viande, les os, les viandes prêtes à partir à la poubelle, les morceaux moches, etc à un prix défiant toute concurrence ou gratuitement même, contacter des supermarchés et/ou des abattoirs pour avoir des produits moins chers, contacter des fermiers alentours s'il y en a. Généralement, pour que cela vaille le coup, il faut avoir de la place et un congélateur ou deux dédié(s) à ça pour stocker en grosses quantités.

Personnellement, je n'ai ni la place, ni le réseau pour mettre ce régime alimentaire en place actuellement. Ca me désole parce que j'adorerais proposer cette alimentation à mes animaux. Surtout à mon chat, qui souffre d'un embonpoint malgré tous mes efforts pour l'empêcher de grossir !

Pour compenser, je me suis beaucoup documentée à propos des croquettes et il en ressort que les "meilleures" croquettes pour les animaux sont celles sans céréales. Si vous vous penchez un instant sur la composition des croquettes de supermarché par exemple, vous verrez que le premier ingrédient n'est pas la viande, mais le riz ou le maïs ou les "céréales". Il vaut mieux privilégier des croquettes garantissant un pourcentage maximal de viandes (premiers ingrédients), ne proposant aucune céréale ou alors très peu, sans sucres ajoutés. Quelques marques se distinguent des autres avec ce cahier des charges : Taste of the wild, Orijen, Acana, Nutrivet ou encore Wolfsblut. Si vous faîtes une recherche rapide pour ces marques, vous remarquerez que les prix sont très élevés : environ 75€ le kilo (pour un sac de 14kg en moyenne). Si on a un petit chien qui mange 70g par jour, le coût est amorti dans le temps. Mais si comme moi, le chien pèse 50kg et mange un demi-kilo de croquettes par jour, on s'arrache les cheveux !

Il existe des sites proposant des prix imbattables. J'utilise ces deux-là :zooplus (la version espagnole, moins chère que la version française ou allemande), et zoofast. Le premier livre plus rapidement que le deuxième et les stocks sont plus constants. Mais il reste un peu plus cher globalement (mais sur certains produits, pas du tout ! comme les pipettes anti-tiques, les jouets, les friandises, les tapis ou les couvertures). Il existe d'autres sites mais je ne les ai jamais essayés. De plus, l'avantage de Zooplus.fr par rapport à Zoofast ou les autres Zooplus étrangers, c'est que le cashback fonctionne avec iGraal (2% de cashback).

Ainsi, je paie les deux sacs de 14kg de croquettes environ 85€. Ils me durent deux mois, parce que je nourris mon chien une fois par jour et que je pèse sa gamelle à chaque fois pour donner la quantité exacte. Cela me revient à 580€ à l'année, contre presque le double en animalerie spécialisée. Je surveille son poids, son alimentation et mon porte-feuille en même temps !

Comment soigner son animal sans se ruiner ?

J'applique soigneusement l'adage "mieux vaut prévenir que guérir". Mon chien est vacciné chaque année. La rage étant obligatoire puisque c'est un chien catégorisé, la question ne se pose pas de toute façon mais même sans ça, je le ferais. Au niveau des vermifuges et des anti-parasitaires, je ne suis pas à jour mais je vais me rattraper, surtout maintenant que j'ai un bébé et qu'ils peuvent s'échanger des maladies ou des bestioles.

Les jours de grand froid, j'applique une crème protectrice sur ses coussinets. J'ai acheté le tube une fois lorsque j'ai eu mon chien il y a deux ans et je ne l'ai toujours pas terminé. J'inspecte, toute l'année, régulièrement son pelage, ses pattes, sa tête, pour déceler d'éventuels problèmes ou des insectes. Ainsi, j'ai trouvé un kyste l'année dernière sur son dos. Je l'ai emmené chez le vétérinaire qui a pratiqué des radios, une ponction et des analyses en laboratoire pour découvrir si c'était cancéreux. Fort heureusement, non. La facture a été un peu salée, mais quand on aime on ne compte pas !

Il a une visite de contrôle chaque année chez le vétérinaire. On inspecte ses oreilles, ses yeux, ses testicules, ses dents. L'année prochaine, il subira son premier détartrage pour prendre soin de ses dents. De temps en temps, je lui donne un os pour les nettoyer.

L'action préventive n'empêche pas les maladies ou les accidents d'arriver, mais je crois sincèrement que c'est un petit investissement qui diminue fortement les risques. Il me semble important de prendre soin de son animal et de sa santé pour éviter qu'il ne tombe malade et de devoir l'emmener chez le vétérinaire. La facture monte très vite et ça peut faire très mal. Mon chat est tombé de la fenêtre il y a un an et demi et j'ai dû l'emmener d'urgence à l'école vétérinaire de Maison-Alfort. Ils l'ont gardé en observation trois jours, lui ont fait des perfusions, des radios, donné des antibiotiques et des échographies. J'ai déboursé un peu plus de 300€. S'il y avait eu besoin de chirurgie comme on l'avait craint au début, la facture aurait grimpé immédiatement à près de 600€. Je n'aurais pas hésité à débourser cette somme pour le sauver, alors que je n'avais pas d'emploi à ce moment-là et que mon budget était hyper serré !

Concernant les mutuelles pour animaux, je ne suis pas convaincue de leur utilité. Chéri cotise chez Santévet, sûrement la plus connue des mutuelles. 28€ mensuels, pour une mutuelle qui rembourse les vaccins et beaucoup de frais vétérinaires, moyennant une franchise de 24€. Cela fait 300€ annuels. Sachant que s'il avait dû payer simplement pour son chat les vaccins et la visite annuelle, cela ne lui en aurait même pas coûté la moitié. Même pas. J'ai un moment pensé à souscrire, mais j'ai préféré tenter le diable et me dire que les soucis de santé de mes animaux allaient passer et que mes économies suffiraient si vraiment un jour ils tombaient gravement malades.

C'est un choix personnel, mais je préfère mettre de l'argent de côté chaque mois et m'en servir si besoin est. Quand je pense "situation d'urgence" ou "gros pépin" pour piocher dans mon fonds d'urgence, j'inclus de grosses factures vétérinaires dans le lot. Lui non. Chacun voit midi à sa porte !

Pour le chat, je ne suis pas du tout à jour de tout ça : vermifugre, anti-parasitaire, vaccins. Il ne sort pas de l'appartement. Mais je vais recommencer à le faire surveiller, parce qu'il est en surpoids et qu'il a 4 ans et demi. Il n'est pas vieux ni particulièrement fragile, mais je préfère faire attention. Ayant eu des antécédents de problèmes de santé, absolument pas graves mais tout de même existants, je préfère éviter de tenter la chance.

Voilà comment je prends soin de mes animaux. Je ne prétends pas détenir la vérité absolue, mais j'essaie de faire au mieux pour eux, pour moi. Et ma foi, ils ont l'air heureux de cette façon !

Commenter cet article

David 16/03/2017 10:18

Avoir un animal de compagnie représente effectivement de grosses dépenses. Je te remercie pour ces astuces. Je possède deux labradors et elles me seront d’une grande aide.
À très bientôt

Eric Blaise 08/10/2015 00:58

Je suis content que vous soyez l'une de ces personnes qui voit l'importance d'aller chez le vétérinaire régulièrement. Un grand nombre de gens ne voit pas vu que leurs animaux de compagnie ne tombent pas malade. Une chose à savoir c'est le fait que les animaux ont des jours de malaise comme nous, et ils peuvent avoir des conditions qui peuvent raccourcir leur vie. Ce n'est pas toujours évident, mais c'est pour cette raison on a des médecins.

Eric Blaise 26/08/2015 19:30

la meilleure chose que vous pouvez faire pour votre animal de compagnie est de planifier de rendezvous chez votre vétérinaire tous les ans au minimum. Cela garantit une longue vie à vos animaux de compagnie en tout bonne santé, et le vétérinaire vous enseigne sur ce que vous pouvez faire pour prévenir les maladies.

Rachel 29/05/2015 15:02

Chez moi, j'ai deux chiens et un chaton que j'essaye de soigner et de gâter le plus possible. Je suis totalement d'accord quand vous dites que, prendre un animal, c’est engager sa responsabilité pour lui apporter tout le confort et les soins nécessaires.